Construction de votre future maison ? De votre terrasse ? De votre piscine ?

Tout commence par le TERRASSEMENT !

Quelles sont les différentes étapes ? Combien coûte un terrassement ? La Maison Des Travaux Grésivaudan vous dit tout !

Les travaux de terrassement sont très variables d’un chantier à l’autre. Ils vont dépendre de la configuration du terrain, de la surface à terrasser, mais aussi de la nature et du volume enterré de la construction, de la facilité d’accès au terrain, ...

Toutefois, il y a de grandes étapes incontournables :

  • Etape 1 : Le bornage / le piquetage/ l’étude de sol

Le bornage permet de définir la limite entre deux propriétés. Bien que non obligatoire, il est indispensable si votre terrassement s’inscrit sur un nouveau terrain. Il doit obligatoirement être fait par un géomètre. Comptez une demi-journée et entre 500 et 1 500 euros, frais de notaire inclus. Le piquetage consiste également à délimiter son terrain (à l’aide de piquet), mais n’a pas de valeur juridique. On peut également en profiter pour délimiter également les contours du futur ouvrage. Le piquetage peut être réaliser par un géomètre.

L’étude de sols permet de déterminer sa composition et établir quel type de fondations seront nécessaires. Elle n’est pas obligatoire. Toutefois, certains départements l’imposent. Certains assureurs, certains organismes de prêt l’exigent également. Nous vous recommandons fortement cette étude dans le cas d’une construction de maison : Cette étude permettra au terrassier de s’adapter à la nature du sol, et garantir ainsi la pérennité de la construction.

  • Etape 2 : Préparer le terrain pour permettre l’évacuation des eaux de pluie. Sachez qu’une pente minimum est nécessaire. Si votre terrain n’est pas naturellement en pente ou si la nature du sous-sol ne s’y prête pas, il vous faudra poser des tuyaux appelés « drains ».

Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à effectuer, dès le début du chantier, un raccordement à l’égout.

  • Etape 3 : Le décaissement du terrain peut ensuite avoir lieu. Il faut, de préférence, choisir une période sèche ou gelée. Travailler sur un terrain mouillé peut considérablement compliquer la tâche.

Le décaissement peut se faire à la pelle/ à la pioche et à la brouette pour les plus petits chantiers ou pour les plus courageux, ou avec des tractopelles et des camions-bennes pour les projets de plus grande ampleur. Vérifiez-bien, si vous faites appel à un terrassier, s’il possède ses propres engins ou si vous devrez en louez !

Pour bien réussir cette étape, quelques astuces :

La voie d’accès au chantier devra être aménagée dès le début du chantier.

Prévoyez des zones de stockage des matériaux.

La terre végétale est précieuse. Veillez à ce qu’elle soit mise de côté, ce qui aura le double avantage de pouvoir la réutiliser en fin de chantier, et d’éviter de supporter le coût d’évacuation.

Les gravats devront quant à eux être évacués. Il faut compter entre 12 et 15 euros du m3

  • Etape 4 : La pose d’un film géotextile est optionnel mais bien utile pour éviter la repousse des mauvaises herbes, tout en permettant l’évacuation des eaux pluviales.

 

  • Etape 5 : Le remblaiement est la dernière étape du terrassement. Il permet de combler les vides et les tranchées. Un bon remblai doit être riche en matière lourde, pour pouvoir se tasser rapidement (grosses pierres, concassés, puis, éventuellement une finition en gravier).

Vous l’aurez compris, le coût global d’un terrassement s’évalue sur différents critères : Le volume à terrasser, le terrain (accessibilité, composition des sols, …), la location ou non d’engins de chantier, …

Les tarifs des entreprises de terrassement peuvent varier entre 60 et 90 euros de l’heure.

Besoin d’aide pour réaliser votre projet ? Faites appel à La Maison Des Travaux Grésivaudan. Contactez-nous !